Seleção de ficheiros
(x )
x
Fermer
x
Fermer
Panier X
Vous n'avez pas encore ajouté de produits à votre panier.
Total

Les frais de port seront calculés à l'étape suivante.

Login Aller au panier
Carlos Filipe 0

Carlos Filipe

Photographe

J'ai commencé à photographier en 2009 par simple curiosité… de simples objets… des situations banales. J'étais moi-même mon premier modèle dans une série d'autoportraits, car, en plus de ne pas avoir de candidats, ce que je voulais exposer ne pouvait être fait par personne d'autre puisque c'était mes situations. Des peurs, des déceptions et des désirs qui n'étaient que les miens.

Petit à petit j'ai commencé à dépeindre les autres… en me concentrant sur les regards, sur ce qu'il y avait dans leur âme… et j'ai commencé à monter un ensemble d'images qui dépeignaient quelqu'un et en même temps dépeignaient des situations communes à beaucoup de gens qui les voyaient dans les expositions que j'ai faites.

Mon parcours a toujours été basé sur l'expérimentation.

Expérimentez de nouvelles techniques pour représenter et exposer des choses invisibles à l'œil nu. Au fil des années, j'ai réussi à enregistrer en images la fille dont les parents ont divorcé et l'ont fait se sentir nue, la belle fille dont le petit ami l'a fait se sentir comme une princesse mais qui l'a maltraitée quand ils étaient seuls dans le château, l'homme qui a vu sa vie disparaître dans chaque cigarette que je fumais… c'est ainsi que j'immortalisais des fantômes et des peurs qui étaient intimes et, en même temps, communs à beaucoup de gens. Je n'ai jamais réussi à tracer un style, une tendance… J'ai rebondi des couleurs au noir et blanc, des yeux heureux aux corps martyrisés, du bonheur sporadique au désespoir sans fin.

Au fil des années, j'ai rassemblé des personnes, des moments, des peurs, des angoisses, des joies et des curiosités dans une boîte.

J'ai décidé de m'arrêter quelques années et de voyager à travers le monde. J'ai rencontré de nouvelles personnes, vécu de nouvelles expériences, déchanté, tombé amoureux, souffert et rechargé mes batteries pour de nouveaux portraits.

J'ai mis fin à ma pause quand j'ai pensé que j'avais plus de matériel à construire. J'ai recommencé à zéro… figer des images heureuses, immortaliser des moments simples comme des naissances, des promenades avec mon chien et petit à petit j'ai rouvert la boîte pour recommencer mon voyage de renaissance. J'ai commencé par des choses simples : des regards simples, innocents… des poses simplement illustratives et petit à petit j'ai laissé couler ce qui s'était endormi en moi au fil des années : les monstres que nous avons tous gardés en nous et qui parfois se réveillent ; l'envie que l'on ressent de mettre des masques à gaz qui nous isolent du reste du monde ; les plastiques qui nous protègent de ce que nous ne voulons pas nous toucher…

J'ai trouvé mon marché lorsque j'ai commencé à photographier des animaux pour récolter des fonds pour les associations de défense des animaux et c'est à ce moment-là que j'ai décidé de me spécialiser dans cet aspect. J'ai ouvert mon studio en 2019 et la même année j'ai lancé mon livre de photographie « Amigos (Im)Perfeitos » qui relance la discussion sur le thème de la perfection et de l'imperfection. Le livre a également fait place à une exposition qui a fait le tour de certains lieux et a montré au public la beauté de la photographie d'animaux imparfaits.

Actuellement je reçois des animaux errants que je photographie pour favoriser leur adoption tandis que j'offre à ceux qui me sollicitent la possibilité d'avoir des souvenirs de leurs meilleurs amis puisqu'ils font aussi partie de la famille.

Portfólio

Carlos Filipe

fotoportfolio1
fotoportfolio2
fotoportfolio3
fotoportfolio4
fotoportfolio5
fotoportfolio6
fotoportfolio7
fotoportfolio8
fotoportfolio9
fotoportfolio10
fotoportfolio11
fotoportfolio12
fotoportfolio13
fotoportfolio14
fotoportfolio15
fotoportfolio16
fotoportfolio17
fotoportfolio18
fotoportfolio19
fotoportfolio20
fotoportfolio21